Mis à jour le
Affaire Karachi : la piste islamiste abandonnée
 

C’est un nouvel épisode qui s’ouvre dans le dossier Karachi. L'hypothèse privilégiée est désormais celle d'un attentat commis par le Pakistan pour punir la France d'avoir stoppé le versement de commissions liées à un contrat d'armement.

Votre opinion

Postez un commentaire