BFMTV

Affaire Dieudonné: 83% des Français ont une mauvaise opinion de lui

Dieudonné, dans sa dernière vidéo postée sur Internet vendredi.

Dieudonné, dans sa dernière vidéo postée sur Internet vendredi. - -

Le sondage BVA pour I-Télé-CQFD montre également que les Français trouvent démesurée l'ampleur des moyens déroulés par le gouvernement pour faire interdire l'humoriste controversé.

En l'espace de quelques jours, Dieudonné est devenu l'homme le plus controversé de France. Et si une très large majorité des Français désapprouvent l'humoriste, ils sont également très nombreux à estimer que le gouvernement en fait "trop" pour tenter de le faire taire, selon un sondage BVA pour I-Télé-CQFD.

Quelque 83% des Français sondés disent avoir une mauvaise opinion de l'homme, connu pour ses propos à caractère antisémite, que lui justifie par l'humour. Seuls 14% reconnaissent avoir de l'estime pour lui, selon ce sondage. Des résultats qui confirment un sondage publié vendredi, selon lequel 71% des sondés lui étaient également défavorables.

Une impopularité qui traverse toutes les catégories politiques...sauf une, le Front national. Les sympathisants d'extrême droite sont beaucoup plus partagés à son sujet, 48% à 48% (et 4% d'indécis).

Les sympathisants de droite plus hostiles aux interdictions

Par ailleurs, une courte majorité (52% contre 46%) des Français sont hostiles aux interdictions de son spectacle, qui se succèdent depuis jeudi. Après Nantes jeudi, la représentation prévue à Tours vendredi soir a elle aussi été interdite par la justice, tout comme celles prévues de samedi à lundi à Paris.

Les sympathisants de droite sont plus particulièrement hostiles à ces interdictions (61%), chiffre qui atteint 77% pour les sympathisants du Front national. En outre, 74 % des Français pensent que le gouvernement parle "trop" de cette affaire, tandis que 21 % pensent que le gouvernement traite le sujet comme il convient, et 4 % qu'il n'en fait "pas assez", selon le sondage réalisé par téléphone et internet auprès de 997 personnes les 9 et 10 janvier.

Un autre sondage de l'institut CSA, réalisé entre le 7 au 8 janvier, soit avant l'interdiction prononcée contre les spectacles de Dieudonné, 52% des Français affirmaient souhaiter cette interdiction, mais 64 % pensaient que la mesure ne serait pas efficace pour lutter contre l'antisémitisme.

A. G. avec AFP