BFMTV

Adoption homo : la vie avec deux papas ou deux mamans

BFMTV
L'équilibre de l'enfant est le principal argument des opposants à une réforme sur l'homoparentalité. Mais 40.000 enfants vivraient déjà en France avec deux pères ou deux mères. Comme Millie, 17 ans.

L'adoption par les couples de même sexe ? Pour les opposants au projet de loi qui doit y ouvrir la voie, il y aurait un risque sur l'impact psychologique de l'enfant. Ils seraient pourtant déjà 40.000, en France, a avoir été élevés par deux papas ou deux mamans.

C'est le cas de Millie, 17 ans, dix-sept années sans papa mais avec deux mamans. Aujourd'hui, la jeune fille considère son éducation tout à fait normale. "J'ai toujours eu deux mamans. Ce serait d'avoir un père et une mère qui aurait été bizarre pour moi." Et si au collège certains étaient moqueurs, ses camarades de terminale sont plus compréhensifs.

Les experts divisés

Chercheur à l'Inserm de Montpellier, Guillaume Fond a répertorié plusieurs études sur le sujet et sa conclusion rejoint l'exemple épanoui de Millie. "Que ce soit d'un point de vue social ou scientifique, rien ne dit que ces enfants auront plus de problèmes que les autres", avance-t-il.

Mais cet avis n'est pas partagé par le docteur Pierre Levy-Soussan. Pour ce pédopsychiatre, grandir avec deux parents de même sexe "supprime la diversité possible des identifications", ce qui peut s'avérer problématique, selon lui, pour le développement de l'enfant.

Tanguy de Lanlay et Nicolas Chevet