Acquittée après avoir tué sa fille : risques de dérive

Mis à jour le
Acquittée après avoir noyé sa fille handicapée. Cette décision pourrait faire jurisprudence.
 

L’acquittement de Lydie Debaine, qui a noyé sa fille handicapée, ouvre un débat et fait craindre un risque d’incitation pour certaines personnes concernées.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gpciczar
    gpciczar     

    Avocat de profession, je ne vois pas en quoi une décision rendue par une Cour d'Assises pourrait faire Jurisprudence...

  • Fernando86
    Fernando86     

    Je trouve cet acte honteux ! Si j'avais cette femme en face de moi je la noierai aussi ! Autant je suis pour le droit à la mort lorsqu'elle est désirée, autant dans ce cas là c'est impardonnable. La mère souffrait? ok ! Mais ça m'étonnerai que la personne handicapée souhaitait mourir et être noyée ce n'est certainement pas plus agréable lorsque l'on est malade ! MEURTRE !

Votre réponse
Postez un commentaire