× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le "ministère des bonnets d'âne", à l'origine des occupations d'écoles, a déjà organisé plusieurs mobilisations comme en novembre 2014 à Saint-Denis.
 

A l’initiative de plusieurs collectifs dont la FCPE, quelque 200 écoles primaires et maternelles de Seine-Saint-Denis ont été occupées mercredi matin pour dénoncer l’absence de professeurs remplaçants dans les écoles, en cas d'absence d'enseignants. 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Trublion33
    Trublion33     

    Je m'en fous ! Mes gosses sont dans le privé !!!!!

  • kalispera
    kalispera     

    Il faudrait peut-être que ces parents se posent des questions sur l'effet du comportement de leurs gamins sur l'absentéisme des profs dans le 93

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    il fa supprimer le statut de fonctionnaire à l'éducation nationale foyer de cocos

Votre réponse
Postez un commentaire