Paris
 

Le tribunal administratif de Paris a annulé la délibération et l'arrêté actant la fermeture à la circulation automobile des voies sur berges sur la rive droite de Paris. La mairie de Paris a désormais deux mois pour faire appel de cette décision qui reste exécutoire.

Votre opinion

Postez un commentaire