Peu de rues à Paris portent le nom d'une femme.
 

A l'occasion de la journée des droits des femmes, la mairie de Paris inaugure ce jeudi la rue Antoinette Fouque, une militante féministe. Si la féminisation des rues progresse, les femmes sont encore largement minoritaires à donner leur nom à des artères parisiennes. 

Votre opinion

Postez un commentaire