Poussette.
 

A Marseille, le "syndicat des poussettes enragées" réclame de meilleures conditions de vie pour les enfants.

Votre opinion

Postez un commentaire