En juin dernier, des dizaines de milliers de personnes avaient participé à la gay pride de Paris. - Martin Bureau - AFP
 

La préfecture du Rhône a accepté que la marche des fiertés prévue le 16 juin prochain passe par le 5e arrondissement de Lyon, fief de l'extrême droite. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire