× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Evacués de leur lieu de travail, proche de l'imprimerie où l'assaut du GIGN a été donné contre les frères Kouachi, une quinzaine d'employés d'Aldi devront rattraper les heures non effectuées, a tranché la direction de la chaîne de distribution. Une décision qui suscite l'indignation des salariés et représentants syndicaux.

">
Mis à jour le
Une route menant à la zone d'activités de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, pendant le coup de force des frères Kouachi, le 9 janvier 2015.
 

Evacués de leur lieu de travail, proche de l'imprimerie où l'assaut du GIGN a été donné contre les frères Kouachi, une quinzaine d'employés d'Aldi devront rattraper les heures non effectuées, a tranché la direction de la chaîne de distribution. Une décision qui suscite l'indignation des salariés et représentants syndicaux.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Kentaragi
    Kentaragi     

    Elle est où l'unité national ? Pas chez Aldi il semblerait...

  • zozo85
    zozo85     

    un petit contrôle social et fiscal serait le bien venu.

Votre réponse
Postez un commentaire