BFMTV

À 300 mètres de l'usine Lubrizol de Rouen, ça sent toujours "extrêmement mauvais"

À 300 mètres de l'usine Lubrizol de Rouen, notre envoyée spéciale Fanny Regnault nous rapporte que ça sent toujours "extrêmement mauvais" ce mardi matin, cinq jours après l'incendie. "On a l'impression d'être dans une station-service", précise-t-elle.