BFMTV

7 millions de Français sont tatoués

Un client se fait tatouer lors du Mondial du Tatouage, en 2015 à Paris.

Un client se fait tatouer lors du Mondial du Tatouage, en 2015 à Paris. - AFP

14% de la population française majeure est tatouée, selon une étude Ifop, soit 7 millions de personnes. Une pratique pour laquelle les regards ont évolués: aujourd'hui, le tatouage est un art.

Autrefois arboré par les "voyous", les marins ou les prisonniers, le tatouage s'est aujourd'hui démocratisé. En 2016, 7 millions de Français déclarent être tatoués, soit 14% de la population majeure, selon une étude Ifop réalisée pour le Syndicat national des artistes tatoueurs (Snat), et publiée ce mardi par Le Parisien. La tranche d'âge la plus concernée est celle des 25-34 ans, avec 27%. 

Dans le détail, 17% des femmes possèdent déjà un tatouage, contre 11% des hommes. Toujours selon cette étude, ce sont aussi les femmes qui, à 23%, ont davantage une propension à se faire tatouer, loin devant les hommes (10%). En six ans, le succès du tatouage ne s'est pas démenti: ils étaient 10% de la population âgée de 18 ans et plus à être passés sous l'aiguille en 2010.

"Tout le monde veut son tattoo, sans plus aucune distinction d'âge, de niveau social ou de sexe, explique le célèbre tatoueur Tin-Tin, président du Snat, au Parisien. Le tatouage n'est plus transgressif. Certains le font par amour, d'autres par haine, par mode, par bêtise ou par intelligence".

Le tatouage considéré comme un art

Accessoire de mode ou dessin avec une véritable signification, les regards sur cette pratique ont aussi évolués. 55% de l'ensemble des Français considèrent le tatouage comme un art, dont 61% des femmes et 49% des hommes. 

Pendant près de six mois, le musée du Quai Branly y avait même consacré une exposition, Tatoueurs Tatoués, qui revenait sur "les sources du tatouages" et souhaitait présenter "le renouveau de ce phénomène désormais permanent et mondialisé". 

Les encres et aiguilles ont aussi leur propre salon du tatouage, organisé chaque année, à La Villette à Paris. Lors de l'édition 2016, 350 artistes, venus du monde entier, étaient présents en tant qu'exposants. A cette occasion, Le Parisien indique que 30.000 curieux ont fait le déplacement. Ils étaient 15.000 en 2013.

Même le monde de la télé-réalité s'intéresse au phénomène, avec plusieurs émissions produites aux Etats-Unis et diffusées en France, comme Ink Master, A la recherche du meilleur tatoueur, LA Ink...

Une pratique qui rend accro?

61% des Français déjà tatoués se déclarent prêts à renouveler l'expérience, dont 39% des moins de 35 ans, et 23% des femmes. Les disparités entre la province et la région parisienne sont faibles: 14% des Parisiens possèdent un tatouage, presque autant qu'en province (15%). 

Quelles sont les parties du corps concernées? 67% de l'ensemble des Français tatoués affirment l'être "sur un ou des emplacements discrets, permettant de le cacher ou le montrer à loisir", 43% sur une zone visible. 

Enquête menée en novembre 2016 auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Alexandra Milhat