BFMTV

65% des Français pensent que les politiques parlent trop de "République"

BFMTV

L'emploi des termes de "République" et "valeurs républicaines" ne touchent pas une majorité de Français (65%) quand ils sont employés par les responsables politiques car "ils ont été trop utilisés", selon un sondage Ifop publié dimanche par le site Atlantico.

A une question rappelant "que les responsables politiques parlent régulièrement dans leurs interventions et dans leurs discours de la République et des valeurs républicaines", 65% des personnes interrogées choisissent comme réponse que l'emploi de ces termes ne les "touche" pas et ne leur "parle pas vraiment car ces termes ont été trop utilisés et ont perdu leur force et leur sens". C'est le cas de 53% des sympathisants de l'UMP et de 70% de ceux du FN, mais de seulement 47% de ceux du PS.

A l'inverse, 35% de l'ensemble des sondés répondent que l'emploi de ces termes les "touche" et leur "parle" car ils sont "très attachés à ces termes et à ces idées". Entre "identité nationale" et "République", 38% disent être davantage touchés par le premier terme, quand il est employé par des responsables politiques, 33% par le second. 29% ne savent pas.

Les sympathisants du Parti socialiste, à 54%, sont plus touchés par le terme de République, et ceux de l'UMP, à 47%, et du FN, à 64%, par celui d'identité nationale.

Sondage réalisé du 4 au 6 mai en ligne, par questionnaire 

la rédaction avec AFP