Mis à jour le

Plusieurs anciens salariés du leader mondial des roulements à billes SKF ont réclamé jeudi et vendredi un dédommagement d'environ 55 millions d'euros à leur ancien employeur à la suite de sa décision de fermer son usine de Fontenay-le-Comte (Vendée) en 2009.

Votre opinion

Postez un commentaire