BFMTV

2 pères de famille escaladent des ouvrages

-

- - -

Deux pères de famille ont escaladé jeudi et vendredi des ouvrages à Paris et dans l'Essonne afin de médiatiser leur combat pour récupérer la garde de leur enfant.

Serge Chernay fait des émules. Depuis que ce père de famille s’est hissé pendant plusieurs jours sur une grue à Nantes au mois de février, plusieurs hommes ont suivi son exemple pour défendre les droits des pères.

Installé sur une poutre du centre Pompidou

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un homme de 27 ans s'est hissé sur une grue d'un chantier du centre d'Evry, en Essonne, pour se plaindre de ses difficultés à voir son fils de trois ans. Il a déployé une banderole proclamant: "Adam bientôt 36 mois, dont 18 sans mon père". L'homme affirme que son fils a été emmené au Maroc par sa mère et veut sensibiliser le gouvernement sur son sort. Il était toujours perché sur la grue vendredi à la mi-journée, tandis que les autorités tentaient de le convaincre de descendre, a-t-on précisé à la préfecture. L'unité d'élite du Raid est sur place, selon une porte-parole.
Par ailleurs, l’homme de 45 ans qui avait escaladé vendredi en fin de matinée la structure du centre Georges Pompidou et s'est installé pendant une heure sur une poutre au 5e étage, a-t-on appris auprès de la police. Il en est redescendu de lui-même après avoir obtenu un rendez-vous avec un élu du 4e arrondissement. Il demande à pouvoir récupérer la garde d'une de ses filles.

Claire Béziau, avec Reuters