Mis à jour le
Le licenciement d'une salariée voilée confirmé
 

Le conseil des Prud'hommes de Mantes-la-Jolie confirme le licenciement pour faute grave d'une salariée qui souhaitait porter le voile dans une crèche associative. Cette femme avait saisi la justice pour contester ce licenciement qu'elle jugeait discriminatoire.

Votre opinion

Postez un commentaire