Départ à la retraite : ce qu’il faut savoir - BFMTV

Départ à la retraite : ce qu’il faut savoir

VVous travaillez dans le secteur privé et vous souhaitez bientôt prendre votre retraite ? En France, on compte près de 17 millions de retraités. La retraite fonctionne grâce au système de la répartition. En effet, les cotisations versées par les personnes actives sont utilisées pour financer les pensions de retraites. En somme, en travaillant, vous cotisez pour votre future retraite. On vous explique.

La retraite à l’âge minimum

Afin de percevoir une pension complète, vous devez partir à la retraite lorsque vous avez atteint l’âge minimum légal et lorsque vous pouvez justifier d’une durée d’assurance minimale.

Concernant l’âge légal de départ à la retraite, il change en fonction de votre date de naissance. Il varie de 60 à 62 ans. Il en est de même pour les conditions de ce départ.

Concernant la durée d’assurance minimale, chaque mois, des cotisations retraite sont prélevées sur votre salaire. Pour partir à la retraite vous devez avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Ce nombre de trimestres varie en fonction de votre âge et peut aller de 160 (40 ans) à 172 trimestres (43 ans). Les périodes d’absences justifiées sont comptabilisées dans le calcul

La pénalité de minoration : la décote

Que se passe-t-il si je ne rempli pas les conditions permettant de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein ? Entre 62 et 67 ans, si vous partez à la retraite sans avoir cotisé le bon nombre de trimestres, une décote est appliquée à votre pension lors du calcul et votre pension de retraite est donc réduite. En revanche, si vous êtes atteint d’une incapacité permanente, aucune décote ne peut être appliquée. A partir de 67 ans, vous pouvez partir à la retraite sans décote même si vous n’avez pas suffisamment cotisé. C’est aussi à ce moment-là que vous percevez votre retraite complémentaire.

La retraite à la demande de l’employeur

A 70 ans, votre employer peut vous mettre d’office à la retraite même si vous n’êtes pas d’accord avec cette décision. La procédure est la suivante : votre employeur vous adresse un préavis légal. L’indemnité de mise en retraite est la même que celle d’un licenciement.

Avant vos 70 ans, si votre employeur veut vous faire partir à la retraite, il doit également vous adresser un préavis vous demandant si vous souhaitez partir à la retraite. Si vous refusez il doit attendre vos 70 bougies. Il peut renouveler la demande chaque année, trois mois avant votre anniversaire.

La retraite anticipée

Si vous avez commencé à travailler avant vos 20 ans, vous êtes éligible pour demander un départ à la retraite avant l’âge minimum au titre de la « carrière longue ». Il en est de même pour les personnes souffrant de handicaps ou pour les personnes ayant eu une « carrière pénible ».

Les démarches à suivre pour partir à la retraite

Pour partir à la retraite, adressez votre demande en ligne ou à votre caisse régionale de retraite du régime général ou à celle du régime complémentaire. Par ailleurs, prévenez impérativement votre employeur. La loi ne prévoit pas de formalités particulières. C’est pourquoi, il vous faut simplement respecter ce qui est prévu par la convention collective ou par votre contrat de travail. Nous vous conseillons de signaler votre retraite à votre employeur par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception, elle vous servira de preuve en cas de litige.

age retraite