En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Assurance habitation : la garantie dégâts des eaux en détails

Assurance habitation : la garantie dégâts des eaux en détails

Un dégât des eaux peut arriver à tout le monde. Outre un problème venant de ses propres installations, cela peut également provenir de celles d'un voisin. Pour s'en prémunir, une garantie spécifique est comprise dans l'assurance multirisque habitation : la garantie dégâts des eaux.

Des incidents courants dont il faut se protéger

Spécifiquement en assurance habitation, la garantie dégâts des eaux est certainement la plus sollicitée par les assurés. Tout simplement car ces incidents arrivent régulièrement. En hiver surtout, lorsque les canalisations gèlent, ce scénario se voit encore plus fréquemment. Les propriétaires et les locataires savent alors qu'il est nécessaire de s'en protéger.

Un dégât des eaux arrive lorsqu'un écoulement non prévu d'eau se produit. Il peut provoquer des dommages sur le mobilier, les murs d'une maison ou encore les équipements à l'intérieur. La garantie dégâts des eaux en assurance habitation permet alors d'être couvert si une situation inattendue de ce type se produit. Concernant les dégâts causés à autrui, l'assurance multirisque habitation couvre la responsabilité civile. Elle peut être très utile dans un immeuble si un écoulement accidentel a eu lieu à cause de vos installations et a provoqué des dégâts chez vos voisins.

Attention néanmoins, toutes les garanties dégâts des eaux ne se valent pas. Elles peuvent varier suivant les assureurs et des exclusions sont susceptibles d'apparaître. Plus que jamais il est donc conseillé de bien lire les conditions générales du contrat souscrit pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Une garantie dégâts des eaux de base ne couvre pas tout

La plupart du temps, les contrats multirisques habitation, via cette garantie, couvrent l'assuré contre une rupture, un débordement ou une fuite accidentelle d'une canalisation non-enterrée (distribution d'eau et évacuation). En revanche, pour les canalisations enterrées et les toitures, cela peut dépendre de l'assureur.

Une garantie dégâts des eaux couvre généralement plusieurs éléments :

  • L'habitation en elle-même avec ses murs et la structure générale
  • Le mobilier du logement
  • La privation de jouissance (le fait de ne pouvoir retourner dans son logement le temps des réparations)
  • Les éléments de décoration et d'embellissement (moquette, peinture, rideaux, etc.)
Des options peuvent être proposées car cette garantie, de base, ne couvre pas tout. Cela peut concerner par exemple des infiltrations au niveau d'une terrasse, d'un balcon, un problème de débordement d'un support en particulier comme un aquarium ou encore une couverture prenant en charge la recherche d'une fuite car certaines peuvent être compliquées à détecter.

Il existe également des exclusions pouvant paraître logiques. Si une installation n'a pas été suivie en termes d'entretien, s'il y a eu négligence (une importante averse a eu lieu et vous avez laissé les fenêtres ouvertes), si aucuns travaux n'ont eu lieu pour réparer un précédent sinistre ou encore si la construction a été mal conçue à l'origine, l'assureur peut se détourner de sa responsabilité.

Éviter de prendre son temps pour les démarches de remboursement

Enfin, pour se faire rembourser, l'assuré dispose de cinq jours ouvrés pour envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si des factures et des photos sont ajoutées à la demande, cela participe à simplifier la démarche pour la compagnie d'assurance.

Des conventions sont même prévues par les sociétés d'assurances afin de faciliter les procédures. La convention Cidre intervient pour des évènements dont le coût des dommages matériels est inférieur à 1 600 euros tandis que la Cide Cop pour des incidents supérieurs à cette somme.

Faites des économies sur votre assurance habitation en comparant des dizaines de devis

Assurance habitation : Quelles garanties souscrire ?

Entre l’assurance habitation d’un petit studio occupé par un étudiant et celle du pavillon familial, les garanties à souscrire sont sensiblement différentes.

A chaque profil son assurance habitation

Que l’on soit locataire, propriétaire ou bailleur, les garanties de l’assurance multirisque habitation doivent être adaptées.

Comment changer d’assurance habitation ?

Comme la plupart des contrats renouvelables par tacite reconduction, celui concernant l’assurance habitation a longtemps été compliqué à résilier.

Comment payer moins cher son assurance habitation ?

Assurer son logement étudiant ou sa résidence secondaire s’accompagne de primes d’un montant logiquement différent.

Comment bien choisir son assurance habitation ?

L’assurance multirisque couvre un large éventail de risques, mais également de profils.

Quelle assurance habitation pour une location de vacances ?

Ni le locataire, ni le propriétaire n’ont l’obligation légale d’assurer une location de vacances. Pour l’un comme pour l’autre, il est pourtant fortement recommandé d’être couvert.

Assurance locataire : que couvre l’assurance pour votre location ?

Contrairement aux propriétaires, les locataires ont l’obligation de souscrire une assurance multirisque habitation. En cas de dommages, le locataire est couvert vis-à-vis de son propriétaire et de ses voisins.

Assurance Habitation

Faites des économies sur votre assurance habitation en comparant des dizaines de devis