BFMTV

Voici les premiers mots de français qu'entendront les extraterrestres

Le Golden Records, embarqué sur les sondes Voyager

Le Golden Records, embarqué sur les sondes Voyager - Chuck Coker - Flickr - CC

La Nasa a mis en ligne en ce début de semaine les enregistrements sonores embarqués à bord des sondes Voyager, il y a près de 40 ans, à destination d'une potentielle civilisation avancée.

Vous souvenez-vous de Voyager? Ces sondes spatiales lancées en 1977 en sont à leur 38e année d’observation de l’espace. En plus de nous avoir apporté des informations sur les divers objets célestes de notre système solaire, le vaisseau contient un petit cadeau à destination d’une potentielle vie intelligente qui se trouverait sur son chemin. Mais quelles sont les premières informations que de tels êtres pourraient obtenir de l’Humanité? Et de la langue française?

La "bouteille à la mer" de l'Humanité

Capable de braver le temps, le Golden Records est un disque en or embarqué sur les vaisseaux Voyager, dont le contenu a été sélectionné par un comité présidé par l'astronome américain Carl Sagan.

Il contient une description de notre espèce à travers 115 images, une variété de "sons de la Terre" tels que le piaillement des oiseaux, le battement d’un cœur ou le bruit d’un train, ainsi qu’une playlist de musique allant de Mozart à Chuck Berry, en passant par des percussions sénégalaises et des chants navajos. Enfin, des enregistrements de salutations terriennes en 55 langues figurent sur ce disque interstellaire.

Avis aux curieux: depuis lundi, la totalité de ces messages audio qui naviguent dans notre galaxie depuis 40 ans, ont été mis en ligne par la Nasa sur la plateforme Soundcloud.

"Bonjour tout le monde !" dit la France aux extraterrestres d’une voix chantante et enjouée. Alors que Stephen Hawking nous mettait en garde sur nos cris dans le cosmos la semaine dernière, ce sont là les premiers mots de la langue française qui pourront être entendus par une civilisation avancée, s'il s'avérait toutefois qu'elle existe, et qui dériveront dans l’espace pendant encore des millions d’années.

La pochette du Golden Records, gravée sur de l'or il y a 40 ans.
La pochette du Golden Records, gravée sur de l'or il y a 40 ans. © Temari - Flickr - CC

brève histoire de voyager

Voyager 1 et 2 sont des sondes confectionnées par la Nasa, et ont été lancés au cours de l’année 1977. Leur objectif initial était de traverser la ceinture d’astéroïdes qui sépare Mars de Jupiter pour explorer les grandes planètes de notre système solaire - à savoir Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, et leurs multiples lunes. Couronnée de succès, cette mission s’est achevée en 1989, alors que les vaisseaux étaient à plusieurs millions de kilomètres de la Terre. Depuis, les sondes Voyager sont toujours en activité, et ont hérité d'une autre mission: explorer toujours plus loin, et par conséquent, être les premiers objets créés par l’Homme à dépasser notre système solaire et voyager dans notre galaxie.

Déjà en 1972, la NASA avait envisagé de faire des rencontres extraterrestres au cours de ses missions spatiales, et avait équipé ses sondes Pioneer 10 et 11 de plaques métalliques ultrarésistantes (qui pourraient survivre à la Terre et au Soleil) sur lesquelles sont gravés des dessins savant, représentant l’Humanité. Quelques années plus tard, les missions Voyager 1 et 2 ont embarqué un message plus détaillé du genre humain, le Golden Record, sous la forme d’un disque vidéonumérique en or.