BFMTV

Une méduse tentaculaire de plusieurs dizaines de mètres repérée au large des côtes australiennes

La méduse de type Apolemia

La méduse de type Apolemia - Schmidt Ocean Institute

Ses tentacules sont en réalité composées de milliers d'organismes, qui ont chacun leur fonction.

L'image semble tout droit sortie d'un épisode de la série X-Files. Sur son compte Instagram, le Schmidt Ocean Institute, une fondation océanographique californienne, a mis en ligne une courte vidéo qui semble représenter de gigantesques cercles blancs à la surface de l'océan, au large des côtes australiennes. 

Rien d'extra-terrestre pour autant. Comme le signale le court commentaire qui accompagne la séquence, il s'agirait en réalité d'une méduse de type Apolemia, qui appartient à la famille des siphonophores. Ces derniers sont composés d'éléments vivants qui ont chacun une fonction (flottaison, capture de proies...).

Ces groupements vivent sous forme de colonies pouvant atteindre des dizaines de mètres de longueur, comme c'est le cas ici, et qui forment au final le corps de la méduse.

Hugo Septier