BFMTV

Une comète rare de passage au-dessus de la France

La comète Hale-Bopp en 1997

La comète Hale-Bopp en 1997 - -

Pan-STARRS est attendue au -dessus de l’hémisphère nord entre le 8 et le 13 mars. Un premier plaisir avant le passage d'ISON en novembre. Revue de conseils pour profiter à plein des belles du ciel.

La belle du ciel est en visite. Une comète surnommée Pan-STARRS, de l'acronyme du télescope de l'Université de Hawaï qui l'a détectée en 2011, devrait être visible à l'oeil nu dans les prochains jours depuis l'hémisphère nord. Une mise en bouche avant le passage très attendu d'ISON en novembre.

Pour l'admirer, armez-vous de votre boussole et d'une bonne paire de jumelles. Pan-STARRS apparaîtra à l'Ouest au coucher du soleil, entre le 8 et le 13 mars et pourrait rester décelable jusqu'en fin de mois. Elle a déjà pu être vue à l'oeil nu depuis l'hémisphère sud.

"Il s'agit d'une comète nouvelle, jamais aperçue auparavant, et qui ne fera qu'une seule et unique incursion dans notre ciel avant d'être éjectée dans les profondeurs de la Galaxie", a indiqué l'Observatoire de Paris dans un communiqué.

Pour bien la voir, les premiers jours sont conseillés, les 10 et 12 mars idéalement. "Le problème est qu'elle est proche du Soleil. [...] Plus le temps va passer, plus elle sera haute sur l'horizon, mais plus sa magnitude va monter, donc elle sera moins lumineuse", a expliqué Patrick Rocher de l'Observatoire de Paris.

Eviter les villes

Les comètes sont composées de glace et de poussière, se sont formées à la naissance du système solaire et tournent autour du Soleil avec des fréquences très variables, de quelques années à plusieurs millions.

Lorsqu'elles s'approchent du Soleil, la glace se vaporise et une enveloppe étendue, la chevelure, se forme autour du coeur brillant. Elle se prolonge par une traînée de gaz et de poussières qui peut s'étendre sur des millions de kilomètres. C'est ce phénomène que nous percevons comme la "queue" des comètes.

Un dernier conseil? Se poster dans un lieu dépourvu de lumière artificielle, c'est-à-dire loin des villes, offrant une vue bien dégagée vers l'Ouest. En France, le bord de mer sur la côte Atlantique au coucher du soleil est un bon plan.