BFMTV

Un diamant prouverait qu'il y a un "océan" d'eau au centre de la Terre

Comment de la ringwoodite contenant de l'eau est remontée à la surface de la Terre.

Comment de la ringwoodite contenant de l'eau est remontée à la surface de la Terre. - -

Le diamant contiendrait un minéral renfermant de l'eau et formé à des centaines de kilomètres de profondeur. Une découverte qui confirmerait la présence d'un océan... sous les océans.

JUc29 est un anodin diamant de 5 milimètres, sans grande valeur marchande. Pourtant, sorti de terre au Brésil en 2008, il pourrait être la preuve qu'il y a de l'eau au centre de la Terre, comme l'explique une étude datée de mars parue dans Nature et relayée en France par le Figaro.

Etudié par des chercheurs canadiens, ce diamant contient une impureté: de la ringwoodite, une roche qui peut contenir des molécules d'eau.

Or, la formation de la ringwoodite n'est possible qu'à des conditions de température et de pression qui existent entre 410 et 660 kilomètres de profondeur.

De l'eau qui reste inaccessible

Ce minéral, présent dans JUc29, est remonté à la surface avec 1,5% d'eau, prouvant ainsi la présence de ce liquide à de très grandes profondeurs. Ce qu'il est convenu d'appeler la "zone de transition", serait donc, au moins localement, hydratée. L'hypothèse n'est pas nouvelle, puisqu'elle a été théorisée il y a 40 ans, par un géologue dénomé Ted Ringwood.

Cette eau provient vraisemblablement des failles tectoniques au fond des océans, dans lesquelles elle s'infiltre, formant un nouvel océan sous-terrestre.

Un océan que l'homme n'est pas près d'atteindre, puisque le forage le plus profond jamais réalisé ne dépasse pas les 12 kilomètres de profondeur!

A. D.