BFMTV

Un astéroïde au nom évoquant l'imaginaire nazi a été rebaptisé 

Arrokoth

Arrokoth - Nasa

Son ancienne appellation faisait référence à une société du début du siècle aux penchants racistes et antisémites.

Découvert en 2014 par la sonde spatiale New Horizons lors d’une mission aux limites de notre système solaire alors que cette dernière devait photographier Pluton, un astéroïde premièrement nommé 2014 MU69 a été découvert. Comme le signale Libération, l’objet céleste, d’une longueur de 31 kilomètres, a la particularité d’avoir comme forme celle d’un bonhomme de neige.

Dans un premier temps, la Nasa, à l’origine de la découverte, avait décidé de nommer l’astéroïde Ultima Thulé, en référence à la littérature antique et aux vieilles cartes européennes, cela désignant les frontières du monde connu. Seul problème, le terme "Thulé" avait également été repris par une société aux caractéristiques racistes et antisémites qui avait grandement inspiré Adolf Hitler et le parti nazi, souligne le quotidien.

Arrokoth

Pour le responsable de la mission, Alan Stern, il ne faut pourtant pas y voir de connotation politique.

"Le terme Ultima Thulé, qui est très vieux, vieux de plusieurs siècles, peut-être de plus d’un millénaire, est un nom formidable pour l’exploration. C’est pour ça que nous l’avons choisi. Ce n’est pas parce que des méchants ont apprécié ce terme dans le passé qu’on va les laisser le détourner", nuance-t-il.

Malgré tout, l’astéroïde a dû être logiquement renommé, et s’est finalement transformé en Arrokoth. Ce terme, dans une langue amérindienne, signifie "ciel."

Hugo Septier