BFMTV

Toulouse: une femme se retrouve à l'hôpital après avoir inhalé une pince à épiler

Des instruments de chirurgie (Photo d'illustration)

Des instruments de chirurgie (Photo d'illustration) - Thomas Samson / AFP

Une jeune femme de 20 ans qui avait inhalée par la bouche une pince à épiler a pu être opérée peu après, à Toulouse, pour retirer l'objet métallique qui s'était coincé dans ses bronches.

Une jeune femme a inhalé par la bouche une pince à épiler dimanche à Toulouse. L'objet métallique a finalement pu être extrait de ses bronches quelques heures plus tard, par une opération de chirurgie classique, sans séquelles pour la patiente. 

La jeune femme de 20 ans n'avait pas de difficultés pour respirer et ne présentait pas de complications quand elle a été prise en charge au service de pneumologie du CHU de Toulouse, selon La Dépêche.

Elle aurait avalé la pince à épiler par accident et l'imposant objet s'était dirigé vers ses voies respiratoires, ce qui arrive plus communément avec des objets alimentaires et peut conduire à des asphyxies. 

Après une radio permettant de localiser la pince à épiler dans les bronches de la jeune femme, le médecin pneumologue a pu retirer l'objet métallique grâce à une opération courante, l'insertion d'un "bronchoscope", un tube rigide qui lui a permis d'accéder au corps étranger et de l'enlever, comme l'explique 20 Minutes Toulouse.

Julia Galan