BFMTV

Shell face à la justice néerlandaise pour des fuites de pétrole au Nigéria

BFMTV

Le géant pétrolier Shell n'a pris aucune mesure pour empêcher des fuites dans un oléoduc qui ont pollué des villages du delta du Niger en 2005, a affirmé jeudi l'avocate de quatre Nigérians dans une affaire aux Pays-Bas qui pourrait établir un précédent mondial.

"Shell savait que l'oléoduc était abîmé depuis longtemps mais n'a rien fait : il aurait pû empêcher les fuites", a déclaré l'avocate Channa Samkalden devant le tribunal de La Haye, assurant que Shell avait ainsi "violé ses obligations légales".

Le pétrolier doit répondre dans le cadre d'un procès au civil à La Haye, où est situé son siège, de pollution pétrolière dans le delta du Niger suite aux fuites d'un oléoduc au Nigéria. Responsable de 9.000 kilomètres d'oléoducs, selon Mme Samkalden, Shell n'a pas nettoyé les dégâts qu'il a provoqué.

BFMTV avec AFP