BFMTV

Selon BP, le puits de pétrole n'émettrait plus que des boues

Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l'opération de colmatage dite de "top kill", annonce le directeur des opérations du groupe pétrolier BP. /Image prise le 26 mai 2010/REUTERS

Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l'opération de colmatage dite de "top kill", annonce le directeur des opérations du groupe pétrolier BP. /Image prise le 26 mai 2010/REUTERS - -

HOUSTON - Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l'opération de colmatage dite...

HOUSTON (Reuters) - Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l'opération de colmatage dite de "top kill", annonce le directeur des opérations du groupe pétrolier BP.

"Ce que l'on voit sortir au sommet de la conduite montante est selon toute vraisemblance de la boue", a déclaré Doug Suttles lors d'une téléconférence de presse organisée de Louisiane.

"Nous ne pouvons pas le confirmer étant donné qu'il est impossible de prélever un échantillon. Nous ne saurons que nous avons réussi que lorsque plus rien ne sortira", a-t-il ajouté.

L'opération se déroule selon lui comme prévu, et sa réussite ne pourra être confirmée qu'après 24 heures. En cas d'échec, un couvercle sera placé sur le puits pour capter le pétrole, a-t-il ajouté.

L'opération consiste à injecter des fluides de forage lourds, ou "boues", dans le puits pour bloquer l'échappement de pétrole et permettre ainsi de boucher ensuite pour de bon la fuite avec du béton.

Bruce Nichols et Erwin Seba, Gregory Schwartz pour le service français