BFMTV

Nice: une femme tuée dans un glissement de terrain

Inondation à Fontaines en Saône-et-Loire, mardi.

Inondation à Fontaines en Saône-et-Loire, mardi. - BFMTV

Un gros quart sud-est de la France avait été placé mardi soir en vigilance orange par Météo France. Les intempéries ont fait une victime, une jeune femme ayant perdu la vie après un glissement de terrain à Saint-Blaise, près de Nice, révèle Nice Matin. Mercredi à 6 heures, cinq départements restaient en alerte pour des crues.

Un mort, des dégâts, des pannes de courant, et un brin de lassitude: un nouvel épisode de fortes pluies a touché, de lundi jusqu'à mercredi à l'aube, un grand quart sud-est du pays. Mais ce mercredi matin à 6 heures, cinq départements restaient en alerte pour des crues, d'après Météo Fance. Toutes les alertes pour orages, pluie-inondation et vagues-submersion sont en revanche levées.

Un glissement de terrain mortel près de Nice

La tempête a fait une victime. Mardi soir, dans les Alpes-Maritimes, une femme de 32 ans a trouvé la mort à Saint-Blaise, près de Nice. L'information, relayée sur twitter par le maire de Nice Christian Estrosi et par le député du département Eric Ciotti, a été confirmée à BFMTV par le Service départementale d'incendie et secours.

D'après le Conseil général des Alpes-Maritimes, cette jeune femme est morte ensevelie sous un glissement de terrain.

Interviewé sur notre antenne, le directeur du cabinet du préfet des Alpes-Maritimes, Jean-Eric Winckler, a précisé que c'est une coulée de boue de 10m cube qui a coûté la vie à la jeune femme, à son domicile. Elle n'habitait pourtant pas dans une zone jugée à risque.

Il s'agit de l'événement le plus grave recensé au terme de cet épisode d'intempéries. 

La Promenade des Anglais fermée à Nice

Au Sud, les lames d'eau les plus importantes touchaient les Alpes-Maritimes, où l'aéroport de Nice a été paralysé deux heures durant. L'A8 a été coupée dans un sens à cause d'une coulée de boue. Une forte houle attendue en soirée a conduit à fermer le trottoir, côté mer, de la Promenade des Anglais.

A Villefranche-sur-Mer, le personnel d'un restaurant dévasté il y a trois ans par un coup de mer protégeait sa vitrine de planches en bois mardi soir, sous un déluge. Des vagues inondaient déjà une étroite ruelle séparant l'établissement du quai et une bouche d'égout sautait sous leurs yeux. "On ferme tout et on prie", résumait un maître d'hôtel.

Dans les Bouches-du-Rhône, des arbres ont été arrachés et des caravanes retournées dans un camping de Martigues où se tourne une série télévisée, en raison d'un fort vent du sud.

De la neige à 1.200 mètres

En matinée, des précipitations résiduelles se produiront près des frontières de l'Est. La Corse connaîtra un temps pluvio-orageux le matin. Le temps sera instable du Nord-Est aux Alpes, l'intérieur du Roussillon et dans le Sud-Ouest, avec des précipitations marquées sur le Pays basque. Il neigera vers 1.200 m sur les reliefs. La tramontane et le mistral dégageront le ciel méditerranéen.

Les Alpes-Maritimes et la région lyonnaise particulièrement touchées

Les intempéries dans les Alpes-Maritimes ont complètement immobilisé mardi le trafic de l'aéroport Nice Côte d'Azur durant deux heures, a indiqué le premier aéroport hors Paris, tandis que plus d'un millier de foyers du département restaient sans électricité.

Mardi en début de soirée, les pluies dans le sud de l'agglomération lyonnaise et le débordement d'un cours d'eau perturbaient fortement la circulation routière et le trafic ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne, selon la préfecture du Rhône. En effet, l'autoroute A47 a été coupée dans les deux sens, tandis que le trafic des trains a été interrompu entre la ville de Givors et Saint-Etienne, au niveau de Trèves.

Jé. M. avec AFP