BFMTV

Météo: 5 départements toujours en vigilance orange neige et verglas

La météo du dimanche 3 février 2019

La météo du dimanche 3 février 2019 - Capture BFMTV

Cinq départements d'Auvergne-Rhône-Alpes restent placés en vigilance orange en raison des chutes de neige et du risque de verglas, a indiqué Météo-France dans son bulletin de dimanche.

Le temps dimanche sera plus calme, avec même des éclaircies dans le sud et l'ouest, mais cinq départements sont toujours en vigilance orange neige et verglas, selon les prévisions de Météo-France. La Loire et la Haute-Loire restent sous vigilance jusqu'à 10h ce dimanche, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie jusqu'à midi. L'alerte a été levée sur la Lozère.

Dimanche, des averses de neige concerneront encore le Massif central et l'est du pays en matinée. Mais elles se feront de plus en plus faibles et éparses au cours de la journée en se limitant au relief.

Les nuages s'imposeront le matin des frontières du nord aux Pyrénées avec encore quelques flocons sur l'ouest de la Bourgogne et un peu de neige à très basse altitude sur les Pyrénées. Au fil de la journée, l'activité diminuera et quelques éclaircies perceront.

Rafales de vent sur la côte méditerranéenne

Sur le pourtour méditerranéen, sous l'influence d'un fort Mistral et d'une forte Tramontane, le ciel se dégagera. Les rafales atteindront parfois 100 km/h. En revanche, la Corse gardera un temps chaotique avec des averses orageuses et de la neige au dessus de 1200 m.

A l'ouest, de l'air plus frais reviendra. Le temps s'annoncera bien plus calme avec parfois de belles éclaircies, mais une nouvelle perturbation s'annoncera en soirée par la pointe bretonne.

meteoaprem.jpg
meteoaprem.jpg © -

Le matin, les minimales seront proches de 0 degré sur une grande partie du pays. Elles resteront positives sur la côte atlantique et proche de la Méditerranée.

Les maximales seront comprises entre 2 et 6 degrés du Nord-Est à la Normandie, 5 à 10 degrés ailleurs, jusqu'à 8 à 14 dans le Sud-Est.

tempaprem.jpg
tempaprem.jpg © -
Mélanie Rostagnat avec AFP