BFMTV

Mars: les premières images du vol historique de l'hélicoptère Ingenuity sur la planète rouge

Il s'agit du premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète. Et les conditions de vol n'auront pas eu cette fois raison du décollage du petit hélicoptère.

Un objet volant identifié a brièvement volé sur Mars. Ingenuity, l'hélicoptère de la Nasa, a enfin pu décoller ce lundi et effectuer un court vol la planète rouge pendant quelques secondes.

"Les données altimétriques confirment qu'Ingenuity a effectué le premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète", a affirmé un ingénieur du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, sous les applaudissements et les cris de joie.

Il s'agit d'un tout premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète. Un véritable exploit technologique sur Mars, là où s'est posé il y a deux mois Perseverance, le rover de l'agence spatiale américaine.

Initialement prévu le 11 avril, ce vol avait été retardé en raison d'un problème technique apparu lors du test de ses rotors.

Un vol historique

Les vents restaient la principale incertitude pouvant mettre en péril le vol d'Ingenuity et ce d'autant que l'air martien présente une densité équivalente à seulement 1% de celle de l'atmosphère terrestre. Or c'est en poussant l'air en tournant que les hélices peuvent soulever du poids.

Les équipes de la Nasa ont dû concevoir un appareil léger pesant seulement 1,8 kg et disposant de pales tournant bien plus vites que celles d'un hélicoptère standard.

Encore des clichés à venir

Ingenuity devait transmettre à Perseverance au rover des données techniques sur ce vol. Parmi ces premières données, il doit y avoir une photo en noir et blanc du sol prise par Ingenuity directement sous lui lorsqu'il sera en l'air. Le lendemain, une fois ses batteries rechargées, l'hélicoptère doit transmettre une photo en couleur de l'horizon, prise par son autre appareil photo.

La vidéo complète du vol d'Ingenuity est attendue "durant les jours suivants", avait prévenu Elsa Jensen, responsable des caméras du rover. "Il y aura des surprises, et vous les apprendrez au même moment que nous. Alors sortons tous le pop-corn!"

Hugues Garnier avec AFP Journaliste BFMTV