BFMTV

Les "digital native" deviennent les "enfants du numérique"

Les dictionnaires intègreront peut-être la définition d'"enfant du numérique". Photo d'illustration

Les dictionnaires intègreront peut-être la définition d'"enfant du numérique". Photo d'illustration - Boris Horvat - AFP

Si vous préférez le "mot-dièse" au "hashtag", la "frimousse" au "smiley" ou la "fenêtre intruse" au "pop-up", la nouvelle fournée de nouveaux mots de la Commission générale de terminologie et de néologie devrait vous ravir. Désormais, pour parler le Français le plus correct, les "digital natives" doivent logiquement être appelé des "enfants du numérique", d'après une décision publiée au Journal officiel du 24 mai.

Un concept que la commission définit comme une "[p]ersonne qui, ayant toujours vécu dans un environnement numérique, est présumée familière des outils et des usages des nouvelles techniques d'information et de communication".

L'idée de digital native est née dans les années 1980 mais a été popularisée par l'écrivain Américain Marc Prensky, au début des années 2000. Il définit une génération comme celle née pendant la massification des technologies liées au numérique.

la rédaction