BFMTV

Le fossile d'un dinosaure à bec de canard découvert en Afrique pour la première fois

Une reproduction de dinosaure à l'entrée du parc de Kleinwelka (illustration)

Une reproduction de dinosaure à l'entrée du parc de Kleinwelka (illustration) - Arno Burgi / DPA / AFP

Découvert par une équipe de recherche internationale dans le sous-sol marocain, le spécimen aurait traversé les centaines de kilomètres qui séparaient l'Europe de l'Afrique pour s'y implanter.

C'est une découverte majeure pour les paléontologues. Pour la première fois, une équipe de recherche internationale vient de mettre en évidence la présence d'une espèce de dinosaure à bec de canard en Afrique, rapporte le Parisien.

Le fossile a été trouvé dans une mine, située à proximité de Casablanca, au Maroc, dans une couche géologique datant de la fin du Crétacé, il y 66 millions d'années. Les chercheurs, qui ont publié leur découverte dans un article de la revue Cretaceaous Research, ignoraient que cette espèce avait existé en Afrique.

"Les 'becs de canard' ont dû faire des centaines de kilomètres à la nage entre l’Europe et l’Afrique. Ils étaient probablement de bons nageurs comme le laissent supposer leurs grandes queues et leurs pattes puissantes. Leurs restes se trouvent en effet souvent dans les dépôts fluviaux et, comme ici au Maroc, dans des sédiments marins", a expliqué le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) dans un communiqué.

Une épopée de 500 kilomètres

Les paléontologues estimaient jusqu'alors que ces dinosaures à bec de canard avaient d’abord "évolué en Amérique du Nord, puis s’étaient répandus en empruntant un pont terrestre vers l'Asie puis l'Europe", précise le MNHN.

Ce dinosaure aurait donc parcouru les 500 kilomètres qui séparaient l'Europe de l'Afrique. Pour lui rendre hommage, l'équipe de recherches, dirigée par l'université de Bath (Angleterre), l'a baptisé Ajnabia Odysseus; "ajnabia" signifiant "étranger" en arabe et Odysseus en référence au long voyage d'Ulysse, conté par Homère.

"A l’époque, l'Afrique était un continent insulaire séparé des autres continents par de vastes océans. Jusqu’à la découverte d’Ajnabia, il était inimaginable que des 'becs de canard' soient sur ce continent. Leur présence en Afrique pourrait être comparées à la découverte d’un éléphant en Australie!", s'enthousiame le Muséum.
Fanny Rocher