BFMTV

Le Béarn a-t-il vraiment été touché par une "tornade"?

Un violent "front de rafale", en fin de tempête Fabien, a frappé dimanche matin le village béarnais de Serres-Sainte-Marie sans faire de blessés, endommageant une quinzaine de maisons, et dont 60 habitants environ ont été relogés.

Lorsqu'on regarde les images, cela ressemble sérieusement à une tornade. Pourtant, Météo-France a assuré auprès de l'AFP que le violent "front de rafale" qui s'est abattu sur le village béarnais de Serres-Sainte-Marie dimanche ne peut être assimilé à un tel phénomène avec certitude. 

Pour Pascal Brovelli, prévisionniste au service de météorologie français, il s'agit plutôt de "flux très rapides survenant à l'arrière de (la tempête) Fabien, produisant un phénomène très bref et très localisé, perceptible au sol sur quelques centaines de mètres, quelques secondes ou dizaines de secondes".

Pour déterminer la nature du phénomène qui a frappé les habitants de Serres-Sainte-Marie, endommageant une quinzaine de maisons sans néanmoins faire de blessés, il faut réaliser une enquête. Ou observer sur place qu'il s'agit précisément d'une tornade, ce qui n'a pas été le cas.

Sur les images radar analysées par le service météo de BFMTV, on peut repérer une zone orageuse au-dessus du Béarn où beaucoup d'air froid s'est accumulé. Descendant d'un seul coup sur la zone, en "front de rafale" donc, cet air froid peut se transformer en vents allant de 180 à 200 km/h. De quoi entraîner d'énormes dégâts sur place. 

Jules Pecnard avec AFP