BFMTV

La faute des volcans ou des astéroïdes? Une nouvelle étude veut trancher le débat sur la mort des dinosaures

-

- - -

Une nouvelle étude parue cette semaine affirme qu'il s'agit bien d'un astéroïde qui a causé leur extinction. Une thèse qui ne convainc toujours pas certains scientifiques.

Le mystère reste entier. 66 millions d'années après leur extinction, les dinosaures questionnent toujours autant les scientifiques qui se disputent sur les origines de leur disparition.

Depuis le début des années 1990, la plupart des chercheurs sont persuadés que c'est un astéroïde qui, après s'être écrasé sur Terre dans la péninsule du Yucatan, a provoqué l'extinction des dinosaures. Une thèse appuyée par la présence d'un cratère d'un diamètre de près de 180 kilomètres. 

Seulement voilà, depuis quelques années, un autre groupe de scientifiques soutient la théorie selon laquelle ce sont des éruptions volcaniques massives qui, par des émissions de gaz, auraient pu modifier le climat à l'échelle mondiale et ainsi jouer un rôle déterminant dans l'extinction des dinosaures. Une thèse relancée en février 2019 avec la parution de deux nouvelles études dans le magazine Science.

Les éruptions volcaniques n'auraient pas eu pour conséquence l'extinction des dinosaures

Mais cette semaine, toujours dans la revue Scienceun groupe de scientifiques de l'université de Yale impute cette disparition de masse à l'astéroïde et uniquement à l'astéroïde. Selon eux, les éruptions, les coulées de lave et les émissions de gaz, qui ont entraîné la formation des trapps du Deccan en Inde, n'auraient pas eu de rôle dans l'extinction des dinosaures. Que ces éruptions volcaniques aient eu lieu avant ou après l'impact de l'astéroïde sur Terre.

La hausse de la température générée par ces éruptions n'aurait pas, selon les chercheurs, duré suffisamment longtemps pour avoir un impact sur l'extinction des dinosaures. Une étude qui ne risque pas de plaire aux défenseurs de la théorie des éruptions volcaniques. 

Hugues Garnier