BFMTV

La banquise vit-elle ses 4 dernières années ?

Le scientifique anglais Peter Whadams prévoit une fonte de la banquise pour 2015-2016.

Le scientifique anglais Peter Whadams prévoit une fonte de la banquise pour 2015-2016. - -

Un scientifique prévoit la fin de la banquise d’ici quatre ans. Pour l’environnement, "les conséquences sont désastreuses", prévient-il.

La banquise n'aurait plus que quelques années à vivre ? C’est ce que prédit un expert de l’Université de Cambridge, Peter Wadhams. Dans un mail au Guardian, le chercheur appelle à trouver très rapidement de nouvelles idées pour réduire le réchauffement climatique.

Wadhams prédisait déjà l’effondrement des glaces de mer en été en 2007, lorsque le record de fonte a atteint les 4,17 millions de kilomètres carrés.

Dernier record battu en août

"La principale explication, c’est le réchauffement climatique : comme le climat se réchauffe, il y a eu moins de formation de glace pendant l’hiver, mais plus de fonte pendant l’été", explique le scientifique, qui dirige le département de physique de l’océan polaire à Cambridge.

Le dernier record de fonte de la banquise, lui, a été battu en août dernier. "Son effondrement complet est à prévoir pour 2015-2016. A ce moment, l’Arctique n’aura plus de glace en été (en août et septembre)", prévient Peter Wadhams. "L’effondrement a déjà commencé, et sera terminé pour 2015-2016."

Des conséquences positives

Il y a pourtant des conséquences considérées comme positives à la fonte de la banquise : le scientifique décrit "une possibilité accrue de transport sur l’Arctique" ainsi que "le développement de l’accès au pétrole offshore de l’Arctique et des ressources gazières".

"Mais la conséquence négative, c’est l’accélération du réchauffement climatique", explique Wadhams.