BFMTV
en direct

EN DIRECT - Découvrez les premières images envoyées par Perseverance depuis Mars

La première image de Perseverance sur Mars

La première image de Perseverance sur Mars - BFMTV/ NASA

Environ sept mois après avoir décollé, le dernier véhicule de la Nasa, Perseverance, doit atterrir sur Mars sur le cratère de Jezero, le site le plus dangereux jamais tenté. L'atterrissage aura lieu ce jeudi à 21h55 (heure française).

Emmanuel Macron a quitté les locaux du Cnes

"C'était extrêmement émouvant de partager cette expérience humaine, scientifique et industrielle" avec les experts du Cnes, a déclaré Emmanuel Macron à sa sortie du Centre national d'études spatiales à Paris.

"Les Françaises et les Français peuvent être très fiers de cette coopération scientifique", a-t-il ajouté.

"On a réussi une prouesse!", se réjouit l'astronaute Jean-François Clervoy

Quelques minutes après l'atterrissage du robot, Jean-François Clervoy, astronaute et fondateur d'Air Zero G, a déclaré au micro de BFMTV: "je trouve ça absolument extraordinaire!". "Cette quête du savoir et de la connaissance est la plus noble, elle nou spousse à faire des choses incroyables. On a réussi une prouesse!".

"La transport spatial en astronautique (décollage, voyage, rentrer dans l'atmosphère) c'est le challenge le plus difficile, mais maintenant il va falloir commencer à travailler", s'est encore réjoui le scientifique.

"C'est très émouvant, ça nous rend admiratifs", déclare Macron

"C'est un magnifique travail d'équipe. Il y a de quoi être fier", a déclaré Emmanuel Macron aux astrophysiciens dans les locaux du Cnes à Paris, peu après l'atterrissage du robot américain sur Mars. "C'est très émouvant de le vivre avec vous. Ça nous rend admiratifs", a-t-il poursuivi.

Emmanuel et Brigitte Macron au Cnes à Paris ce jeudi.
Emmanuel et Brigitte Macron au Cnes à Paris ce jeudi. © Christophe PETIT TESSON

Une deuxième photo transmise depuis Mars

Le robot a transmis deux photos de la planète rouge après son atterrisage. L'une a été prise devant lui, l'autre derrière.

La deuxième image transmise par Perseverance depuis Mars.
La deuxième image transmise par Perseverance depuis Mars. © BFMTV/ NASA

La première image envoyée par Perseverance sur Mars

À peine posé sur Mars, le rover américain a envoyé une première image de la planète en noir et blanc.

"Je suis bien arrivé sur Mars", a tweeté le compte officiel du robot. "La persévérance peut vous mener partout".

La première image prise par le rover Perserverance sur Mars.
La première image prise par le rover Perserverance sur Mars. © NASA

"Nous y sommes!", se réjouit Emmanuel Macron

"Nous y sommes!", a réagi sur Twitter Emmanuel Macron après l'atterrissage du rover sur la planète rouge.

Le rover américain Perseverance a atterri sur Mars

Mission accomplie! Après sept mois de voyage, le rover Perseverance de la Nasa s'est posé sur la planète Mars. Cela représente une réussite éclatante pour la Nasa qui marque le début d'une mission de plusieurs années.

"Atterrissage confirmé!", s'est exclamée Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations. Dans la salle de contrôle du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie, les équipes présentes ont explosé de joie au moment de la confirmation.

Le cratère de Jezero, dont les scientifiques pensent qu'il contenait il y a 3,5 milliards d'années un lac, était le site d'atterrissage le plus périlleux jamais tenté par la Nasa. Perseverance sera chargé d'y collecter des preuves de vie ancienne sur Mars.

Le rover a déployé son parachute avant son atterrissage

L'immense parachute supersonique du rover Perseverance vient de se déployer sans encombre, alors que celui-ci se trouve à seulement une dizaine de kilomètres de Mars.

Le rover déploie son parachute avant l'atterrissage.
Le rover déploie son parachute avant l'atterrissage. © NASA

Le rover américain Perseverance est entré dans l'atmosphère martienne

La Nasa a confirmé jeudi l'entrée de son rover Perseverance dans l'atmosphère martienne, première étape d'une descente vertigineuse de sept minutes, de loin la partie la plus dangereuse de la mission.

Du fait du délai de 11 minutes pour recevoir les communications venues de Mars, le rover a en réalité déjà touché le sol, mais la Nasa doit encore confirmer si l'atterrissage s'est passé sans encombre.

🚀 Suivez en direct l'atterrissage de Perseverance sur Mars

L'avancée de Perseverance vers la planète Mars se poursuit

L'avancée de Perseverance vers la planète Mars se poursuit normalement et "tout va bien", a fait savoir le Cnes à BFMTV, quatre minutes avant que le rover n'entre dans l'atmosphère de Mars.

Emmanuel Macron s'entretient avec Thomas Pesquet

Depuis les locaux du Centre national d'études spatiales, Emmanuel Macron s'entretient en visioconférence avec l'astronaute français Thomas Pesquet, qui se trouve chez Space X à Los Angeles.

Au cours de cette discussion, les deux hommes ont évoqué la prochaine mission de Thomas Pesquet sur l'ISS qui aura lieu dans deux mois, la coopération humaine et robotique, l'impact de la crise sanitaire. "Merci d’avoir contribué à recruter des jeunes", l'a félicité le président de la République.

L'astronaute a ensuite appelé les jeunes femmes à candidater aux programmes de recrutement spatiaux, avant de dire sa volonté de mettre sur pied une équipe d'astronautes paritaire, comme cela a été le cas aux États-Unis. "Je le dis à tous, ne vous censurez pas, les filles aussi, candidatez", a-t-il lancé. Ce à quoi Emmanuel Macron lui a répondu: "Vous avez contribué à inspirer beaucoup, j’entend et je relaie votre appel pour les candidatures féminines".

Enfin, le chef de l'État lui a demandé s'il s'était fait vacciné contre le Covid-19, avant d'ajouter: "Ne partez pas dans l’espace avec le virus, hein!".

Emmanuel Macron arrive au siège du Cnes à Paris

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron arrivent au siège parisien du Centre national d'études spatiales (Cnes) afin de suivre en direct l'atterrissage du rover sur la planète rouge.

Il doit s'entretenir avec des chercheurs et des astrophysiciens, ainsi que par visioconférence avec l'astronaute Thomas Pesquet, actuellement en plein préparatifs aux Etats-Unis pour son deuxième envol, en avril, vers la Station spatiale internationale (ISS), et regardera les images de la Nasa en leur compagnie.

🚀 Suivez en direct l'atterrissage de Perseverance sur Mars

Le rover Perseverance entrera dans l'atmosphère de Mars à 21h45

Le rover Perseverance entrera dans l'atmosphère de la planète Mars à 21h45 précise, a-t-on appris du Cnes dans la soirée.

Arrivée imminente de Perseverance sur Mars

Les minutes passent et le robot Perseverance se rapproche de plus en plus de la planète rouge. Dans un peu plus d'une heure (à 21h30 en France), le véhicule de la Nasa entrera dans l'atmosphère martienne à une vitesse de 20.000 km/h, protégé par son bouclier thermique qui ne sera largué qu'après l'ouverture d'un immense parachute supersonique.

Huit rétrofusées finiront de le ralentir avant qu'il ne déploie ses six roues, suspendu le long de câbles jusqu'au contact avec le sol. 

Nous devrions obtenir les premières images de l'atterrissage vers 21h55, avec un léger décalage de transmission entre la Terre et Mars.

Avec cette expédition, une autre question se pose: des êtres humains pourront-ils un jour vivre sur Mars?

Perseverance a pour but d'étudier la planète rouge, d'y rechercher des traces de vie ancienne, de réunir des échantillons qui seront renvoyés sur Terre, mais aussi de préparer l'arrivée d'une mission humaine future. Particulièrement complexe à mettre en oeuvre, cette exploration martienne pourrait prendre des décennies avant de voir le jour.

Mais du voyage jusqu'à la vie sur place, de nombreux et considérables obstacles empêchent pour le moment de fixer une date pour un premier pied de l'Homme sur la planète rouge. Les expériences se multiplient pour y parvenir, découvrez-les dans notre article: Science-fiction ou réalité: des êtres humains pourront-ils un jour vivre sur Mars?

La SuperCam va étudier Mars au laser, en son et lumière

Juché en haut du rover américain Perseverance, l'instrument SuperCam, conçu par des Français, va étudier les roches martiennes en son et lumière, avec son rayon laser et un micro, à la recherche de traces d'une vie passée sur la planète rouge.

"C'est une vigie géophysique qui donnera la direction pour aller prélever un échantillon et examiner son environnement", explique à l'AFP l'astrophysicien Sylvestre Maurice, de l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP), qui a conçu l'instrument.

Il est aussi à l'origine de sa sœur aînée, ChemCam, toujours à l’œuvre sur le rover américain Curiosity depuis 2012. Si ce dernier a prouvé que Mars fut habitable, c'est à Perseverance d'y trouver des traces de vie. 

Deux autres instruments européens seront de l'équipée, l'espagnol MEDA et le norvégien RIMFAX, pour mesurer respectivement les paramètres atmosphériques de Mars et sonder son sous-sol.  

Le but de l'expédition: rapporter des échantillons de roches martiennes

Le robot Perseverance a pour principale mission de trouver des traces de vie ancienne sur la planète rouge en collectant, pendant plusieurs années, jusqu'à une trentaine d'échantillons de roche. L'idée est d'essayer de répondre à "l'une des questions qui nous habitent depuis des siècles: sommes-nous seuls dans l'univers?", explique Thomas Zurbuchen, administrateur associé pour la science à la Nasa.

Pour cela, Perseverance va rechercher des roches sédimentaires, volcaniques, altérées par l’eau... afin que les scientifiques puissent ensuite vérifier s'il existe "des molécules organiques elle-même issues de processus biologiques, des preuves de vie ancienne qui seraient dans ces échantillons", précise sur BFMTV Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du Système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES) et auteur de "Dernières nouvelles de Mars".

"Sept minutes de terreur"

Environ sept mois après avoir décollé, Perseverance va devoir affronter "sept minutes de terreur", en référence à la manoeuvre ultra-périlleuse précédant son atterrissage sur Mars. 

Le lieu choisi, le cratère de Jezero, est le site d'atterrissage le plus dangereux jamais tenté.

En sept minutes, le rover doit passer d'une vitesse de 20.000 km/h à zéro. 

Bienvenue dans ce live extraterrestre

Ce jeudi soir, BFMTV.com consacre son live à l'atterrissage sur Mars du dernier véhicule de la Nasa, Perseverance. Le rover doit se poser vers 21h55, heure de Paris. Mais en raison du délai de transmission entre la Terre et Mars, il aura en réalité eu lieu plusieurs minutes auparavant.

L'objectif de cette expédition XXL est de rapporter des échantillons de roches.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV