BFMTV

Dinosaures: l'astéroïde s'est écrasé sur Terre au pire moment

Les dinosaures auraient-ils pu survivre au crash de l'astéroïde s'ils n'avaient pas été affaiblis auparavant?

Les dinosaures auraient-ils pu survivre au crash de l'astéroïde s'ils n'avaient pas été affaiblis auparavant? - -

D'après des chercheurs de l'Université d'Edimbourg, il est possible que, si l'astéroïde qui a provoqué la fin des dinosaures avait frappé à un autre moment, ces géants préhistorique auraient survécu. Ils expliquent en effet que la collision a eu lieu alors que les espèces étaient déjà dans une période de vulnérabilité.

Et si les dinosaures n'avaient pas disparu... D'après des chercheurs de l'université d'Edimbourg, qui parlent de "la tempête parfaite", l'astéroïde qui a provoqué la disparition des dinosaures s'est écrasé sur Terre au pire moment pour ces animaux préhistoriques.

D'après les experts, le choc a eu lieu il y a 66 millions d'années, au moment où les écosystèmes étaient le plus affaiblis par une baisse de la biodiversité. "Si l'astéroïde avait percuté [la Terre] quelques millions d'années plus tôt ou quelques millions d'années plus tard les dinosaures ne se seraient probablement pas éteints", analyse Steve Brusatte, paléontologue cité par le Guardian.

La collision a eu lieu sur ce qui correspond aujourd'hui au Mexique et a provoqué des tsunamis, de puissants tremblements de terre et a dégagé une forte chaleur et des incendies. Pluies acides et nuage de poussière sont venus compléter ce cocktail mortel pour 80% des animaux de la planète, dont les dinosaures non-aviaires.

Les dinosaures étaient fragilisés

Pour Steve Brusatte, "il est presque certain que l'astéroïde" est la cause principale de la disparition des dinosaures. Mais auraient-ils disparu si il était passé à côté de notre planète? D'après le rapport scientifique publié dans Biological Reviews, les dinosaures se portaient plutôt bien au moment de l'impact, mais la baisse de la biodiversité commençait à menacer les dinosaures herbivores et plus généralement sur quantité d'animaux du bas de la chaîne alimentaire.

Autrement dit, "il y a de fortes raisons de croire que si l'astéroïde avait frappé quelques millions d'années plus tôt, les dinosaures auraient mieux été en mesure de faire face", analyse Steve Brusatte, car leur population était plus forte.

Pourtant, on peut rétrospectivement juger que ce hasard, qui a mis fin au règne des dinosaures, a été une bonne chose pour les humains qui n'existeraient probablement pas autrement. L'impact et la disparition de nombreuses espèces a, d'une certaine manière, laissé de la place pour que d'autres - comme les mammifères - puissent prospérer.

A. D.