BFMTV

Des chercheurs britanniques ont redonné la parole à une momie vieille de 3000 ans

Des chercheurs britanniques ont fait parler une momie vieille de 3 000 ans. Photo d'illustration AFP.

Des chercheurs britanniques ont fait parler une momie vieille de 3 000 ans. Photo d'illustration AFP. - AFP

Une équipe de chercheurs britanniques est parvenue à redonner la parole à la momie du prêtre égyptien Nesyamun, plus de 3000 ans après son enterrement.

Le son est court. Il s'agit en tout et pour tout d'une unique syllabe, mais elle vient de très loin. Elle est le fruit d’une nouvelle méthode qui pourrait bien ressusciter l’Histoire. Les chercheurs britanniques Daniel Howard, John Schofield et Joann Fletcher ont, en effet, réussi à redonner la parole au prêtre égyptien Nesyamun, dont la momie a été inhumée il y a plus de 3000 ans.

Pour réaliser cet exploit, les chercheurs ont recréé l'appareil vocal de la célèbre momie, comme l'explique la revue Nature. Ils ont d'abord passé la momie - particulièrement bien conservée - au scanner afin de reproduire, de la manière la plus précise possible, son larynx et sa gorge. L'équipe de scientifiques a alors imprimé en 3D le conduit vocal de Nesyamun, qu'elle a placé dans un système de synthétisation de la voix. C'est ce dispositif qui a permis, trois siècles plus tard, de reproduire à l'identique l'empreinte vocale du prêtre égyptien. 

Clin d'œil de l'histoire

Si, pour l'instant, les scientifiques ont dû se contenter de cette unique syllabe, la prochaine étape consistera pour eux à utiliser des modèles informatiques pour générer des mots et les enchaîner pour former des phrases. "Nous espérons pouvoir créer une version de ce qu'il aurait dit au temple de Karnak", a déclaré le professeur Schofield à la BBC.

Clin d'œil de l'Histoire, le projet des scientifiques britanniques exaucerait les dernières volontés de Nesyamun. D'après l'égyptologue Joann Fletcher, co-auteure de l'étude, le prêtre aurait voulu être "entendu" après la mort. "C'était écrit dans son cercueil, c'est ce qu'il voulait. D'une certaine façon, nous avons réussi à réaliser ce souhait", a-t-elle expliqué.

Sophie Motte