BFMTV

De mystérieuses trainées rouges aperçues sur une lune de Saturne

Les traces rouges à la surface glacée de Thétys, prises en photo par la sonde Cassini

Les traces rouges à la surface glacée de Thétys, prises en photo par la sonde Cassini - NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

La Nasa a relayé ce vendredi les images surprenantes de traces rouges sur Téthys, une des lunes de Saturne, prises par la sonde Cassini en avril dernier. Les théories des scientifiques sur l'origine des ces graffitis fusent.

Cassini, une sonde spatiale lancée par la NASA pour étudier Saturne et plusieurs de ses satellites, a ramené en avril dernier de mystérieuses photos de la lune Téthys. Comme un immense graffiti, le satellite est marqué à sa surface d’une gigantesque trainée rouge de plusieurs kilomètres de large, sur des dizaines de kilomètres de long. Cette couleur, inhabituelle dans l’espace, fascine les spécialistes de la NASA.

Les images reçues sont issues d’une combinaison des filtres embarqués sur Cassini, capables de discerner l’infrarouge ou l’ultraviolet, et qui a permis de mettre en évidence ces couleurs subtiles de la surface de la lune glacée, aux longueurs d’onde imperceptibles à l’œil humain. 

Dernière photo en date de la face de Thétys présentant les traces rouges inhabituelles
Dernière photo en date de la face de Thétys présentant les traces rouges inhabituelles © NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

Une origine encore floue

L’origine de ces trainées et leur couleur rouge restent un mystère pour les scientifiques de la mission. Plusieurs théories avancées par la NASA stipulent que la glace exposée pourrait présenter des impuretés chimiques et créer ainsi cette couleur rouge, ou que les marques sont le résultat d’un dégazage de l’intérieur de Téthys. Les traces rouges pourraient également être des fractures sur le sol, trop petites pour être visibles avec la résolution des caméras de Cassini.

"Après 11 ans en orbite, Cassini continue de faire des découvertes surprenantes", a déclara Linda Spilker, une scientifique du projet Cassini à la NASA. "Nous prévoyons une observation plus proche de Téthys en novembre pour voir si nous pouvons en retirer l’origine et la composition de ces marques inhabituelles."