BFMTV

Coronavirus: le confinement a permis d’éviter 2500 morts en France, selon une étude britannique

Une rue de Nantes déserte durant le confinement, mars 2020.

Une rue de Nantes déserte durant le confinement, mars 2020. - LOIC VENANCE / AFP

Le nombre de morts liés au coronavirus continue d’augmenter. Mais la pandémie aurait pu être encore plus mortelle si les gouvernements n’avaient pas mis en place les mesures de confinement et de distanciation sociale. Selon des chercheurs de l’Imperial College, ces règles ont permis d’éviter "de nombreux décès supplémentaires".

Depuis plusieurs semaines, l’Europe vit au ralenti. Pour tenter de juguler la pandémie de coronavirus, onze pays européens ont pris des mesures allant de la distanciation sociale au confinement total. Mais est-ce vraiment efficace?

Une étude de l’Imperial College démontre que ces règles de précaution ont permis de sauver la vie de 59.000 personnes sur le continent, dont 38.000 en Italie et 16.000 en Espagne. En France, où 3% de la population aurait été infectée par le Covid-19, selon les chercheurs, le confinement mis en place depuis le 17 mars aurait permis d’épargner la vie de 2500 personnes.

Seth Flaxman, l’un des chercheurs à l’Imperial College qui a participé à cette étude affirme que ces "signaux" sont importants: "Même si le nombre de morts continue d'augmenter" ces données montrent que les "actions soutenues et drastiques prises par les gouvernements européens ont déjà sauvé des vies en réduisant le nombre de nouvelles infections chaque jour".

3000 morts en France

Pour que ces mesures aient un effet significatif sur le nombre de décès quotidiens, il faut encore attendre "quelques jours voire quelques semaines", selon les propos du scientifique rapportés par l’Express

"De nombreux décès supplémentaires seront évités en veillant à ce que les mesures restent en place jusqu'à ce que la transmission tombe à de faibles niveaux", insistent les chercheurs de l’Imperial College.

La France a dépassé lundi la barre des 3000 morts en hôpital. Face à la maladie qui se propage, les mesures de confinement apparaissent donc comme une arme essentielle pour protéger la population de ce virus très contagieux. Des traitements sont par ailleurs expérimentés au niveau national et européen afin de trouver un moyen de prendre en charge le Covid-19.

Ambre Lepoivre et Louis Tanca