BFMTV

Canicule: le pire est passé pour une partie du pays, mais les températures restent élevées

Météo BFMTV 30 juin 2019

Météo BFMTV 30 juin 2019 - Capture BFMTV

À partir de dimanche soir et lundi, la météo sera très contrastée sur le territoire, avec une grande partie est toujours sous la chaleur et une partie nord-ouest qui retrouve des températures acceptables.

Après une semaine de canicule, une partie de la France va enfin pouvoir souffler. À partir de dimanche soir et lundi, une bonne partie du territoire retrouve des températures plus respirables. Mais la vigilance orange est maintenue dans 32 départements dans le nord-est.

L'ouest retrouve la fraîcheur

La Bretagne n'est désormais plus le seul refuge de fraîcheur. Une large partie de l'Hexagone, allant des Hauts-de-France au Pays Basque, n'est plus sous la canicule, grâce à un air frais qui arrive de l'océan et s'installe en France depuis les côtes atlantiques, ce qui fait largement baisser les températures.

À Paris, alors que le thermomètre avoisinait les 37 degrés samedi, il n'en fera plus que 26 dès lundi. À Limoges également, la température passe de 39 degrés samedi à 28 degrés lundi.

Météo
Météo © Capture BFMTV

32 départements toujours en vigilance orange

La météo est fortement contrastée donc, puisque l'est de la France est encore largement sous la chaleur. Les températures en Alsace ce dimanche sont encore aux alentours de 39 degrés.

La nuit sera toujours difficilement supportable dans les 32 départements où la vigilance orange est maintenue. Ils se situent dans un grand tiers sud-est du pays, depuis l'Aude jusqu'au Bas-Rhin, en englobant le Massif central, la Côte d'Azur, les Alpes ou encore la Corse. 

Dans ces départements, "les températures maximales seront supérieures à 35 degrés", précise Météo France. Le mercure devrait monter jusqu'à 38 et 40 degrés en moyenne et basse vallée du Rhône. Voici la liste des départements concernés par la vigilance:

Ain (01), Allier (03), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Aude (11), Aveyron (12), Bouches-du-Rhône (13), Cantal (15), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d'Or (21), Doubs (25), Drôme (26), Gard (30), Hérault (34), Isère (38), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Lozère (48), Puy-de-Dôme (63), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Tarn (81), Var (83), Vaucluse (84) et Territoire-de-Belfort (90). 

La pollution à l'ozone persiste

Si le mercure retombe, la pollution à l'ozone, qui accompagne souvent les vagues de chaleur, persiste dans certaines métropoles. 

La circulation différenciée, qui interdit le trafic aux véhicules les plus anciens, est levée dès lundi à Paris, a annoncé la préfecture en fin de journée, dimanche. La mesure s'arrête également lundi à Strasbourg. En revanche, elle est maintenue à Lyon et Marseille.