BFMTV

Vers un reconfinement? Delfraissy évoque de possibles "mesures plus lourdes" la semaine prochaine

Image d'illustration - Jean-François Delfraissy au Sénat.

Image d'illustration - Jean-François Delfraissy au Sénat. - Thomas Samson

Le président du Conseil scientifique a rappelé que si la circulation de l'épidémie de Covid-19 était stable en France, elle restait préoccupante.

Un reconfinement en milieu de semaine prochaine? Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a été interrogé mercredi soir sur France 2 au sujet de la propagation de l'épidémie de Covid-19 en France, et d'un possible reconfinement si la situation ne s'améliorait pas.

Questionné sur un reconfinement dès ce mercredi, il a répondu: "ce soir, ce n'est surement pas le moment, au milieu de la semaine prochaine, cela sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes pour éviter une extension de l'épidémie".

Trois marqueurs à surveiller

"On a le variant, et le deuxième point c'est qu'on a une épidémie qui se poursuit en France", rappelle Jean-François Delfraissy.

Il souligne toutefois que la France est "bonne élève en ce moment", comparée à ses voisins européens, mais "ça risque de ne pas durer", car les chiffres du Covid-19 dans le pays stagnent sur une fourchette haute: "on est dans une situation un peu intermédiaire, mais on arrive à des chiffres qui sont préoccupants".

Le signal d'un potentiel reconfinement se fera sur la base de trois marqueurs, précise le médecin: "le nombre de nouvelles contaminations, le nombre d'hospitalisations et le pourcentage d'infectés dans la population âgée", car cette dernière, "est la plus à risque ensuite d'être hospitalisée, et d'être hospitalisée en soins intensifs".

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV