BFMTV

Variant sud-africain: une vaste opération de dépistage lancée en Île-de-France

Après la détection d'un cas du variant sud-africain du Covid-19 dans le Val-de-Marne, une opération de dépistage est organisée depuis vendredi dans cinq établissements scolaires. Depuis samedi, cinq nouveaux centres de dépistage ont par ailleurs ouvert.

L'Île-de-France s'est lancée dans une traque contre le variant sud-africain du Covid-19. Après la découverte d'un cas chez une personne revenant d'un voyage au Mozambique et résidant dans le Val-de-Marne, une "opération de dépistage de grande ampleur" a été mise en place dans plusieurs départements.

Des centres de dépistage dédiés ont ainsi ouvert leurs portes ce samedi à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, à Maisons-Alfort et Bonneuil-sur-Marne, dans le Val-de-Marne et à Fleury-Mérogis, dans l'Essonne. Chaque personne qui souhaite se faire tester se voit donner un test PCR classique et un second dédié spécifiquement à identifier le variant sud-africain. L'objectif: gagner du temps et freiner au maximum sa diffusion alors qu'il se révèle plus contagieux que le SARS-Cov2 que nous connaissions jusqu'à présent.

Cinq établissements scolaires déjà concernés

Cinq établissements scolaires situés à Colombes, Maisons-Alfort, Bonneuil-sur-Marne, Fleury-Mérogis et Paris. Ces établissements scolaires sont ceux que des enfants potentiellement cas contacts du patient du Val-de-Marne sont susceptibles d'avoir fréquenté.

Plusieurs des cas contacts ont en effet été diagnostiqués positifs au Covid-19 dont plusieurs enfants. Mais à ce stade, "le séquençage est en cours pour préciser s’il s’agit du variant sud-africain", indique l'ARS Ile-de-France.

"La priorité restera aux enfants des établissements et leur famille", précise l'ARS. "Pour Paris, les professionnels, élèves et familles seront invités à aller se faire dépister dans le centre de leur choix", indique-t-elle encore.
Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV