BFMTV

Vacciné au Spoutnik V, le président argentin testé positif au Covid-19

Le président argentin Alberto Fernandez le 23 mars 2021 à Buenos Aires, dix jours avant d'être diagnostiqué positif au Covid-19.

Le président argentin Alberto Fernandez le 23 mars 2021 à Buenos Aires, dix jours avant d'être diagnostiqué positif au Covid-19. - JUAN MABROMATA © 2019 AFP

Le président argentin Alberto Fernandez a reçu deux doses du vaccin Spoutnik V développé par le laboratoire russe Gamaleïa. Mais il a annoncé vendredi qu'il était positif au Covid-19.

Le président argentin Alberto Fernandez, qui a été vacciné contre le Covid-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, a annoncé ce vendredi qu'il avait été contaminé par le virus.

"Après que j'ai présenté une fièvre de 37,3 et un léger mal de tête, on m'a fait un test antigénique dont le résultat a été positif", a déclaré Alberto Fernandez sur son compte Twitter. Un test PCR devra confirmer ce diagnostic.

Le président argentin a reçu deux doses du vaccin Spoutnik V du laboratoire russe Gamaleïa, la première le 21 janvier et la seconde le 11 février, ont indiqué à l'Agence France-Presse (AFP) des sources à la présidence.

Ce vaccin, qui n'est pas autorisé en Europe, est réclamé par plusieurs élus, dont le maire de Nice Christian Estrosi et la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen.

L'Argentine face à une seconde vague

Alberto Fernandez , qui a eu 62 ans ce vendredi, se trouve en isolement par précaution et a déclaré qu'il est "dans un bon état physique".

"Bien que j'aurais aimé finir la journée de mon anniversaire sans cette nouvelle, je suis aussi dans un bon état moral", a ajouté le président argentin.

L'Argentine affronte actuellement une seconde vague de l'épidémie de coronavirus. Selon les chiffres officiels, ce pays de 44 millions d'habitants compte plus de 2,3 millions de cas de contamination et 56.023 décès liés au Covid-19.

S. K. avec AFP