BFMTV

Un supplément de protéines pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires?

Une alimentation équilibrée est essentielle pour la santé du cœur et de l’appareil circulatoire.

Une alimentation équilibrée est essentielle pour la santé du cœur et de l’appareil circulatoire. - iStock

Les personnes susceptibles de présenter une maladie cardiovasculaire pourraient diminuer ce risque en buvant des suppléments de protéines prisés par les bodybuilders, le lactosérum. Cette boisson peut en effet agir directement sur la pression artérielle.

Les maladies cardiaques regroupent un certain nombre de troubles affectant le cœur et les vaisseaux sanguins comme l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou les cardiopathies coronariennes (crise cardiaque ou infarctus). Elles constituent la première cause de mortalité dans le monde, alors que la plupart des cas sont évitables grâce à une alimentation saine, une activité physique régulière et le renoncement aux produits du tabac.

En ce qui concerne l'alimentation, des chercheurs de l'université de Reading (Royaume-Uni) ont découvert il y a peu l'intérêt d'une supplémentation en protéines. Leur étude affirme en effet qu'il est possible de réduire le risque de maladie du cœur et d'accident vasculaire cérébral en buvant des protéines en poudre de lactosérum aussi appelées "whey", un produit dérivé de la fabrication du fromage.

Cette boisson est notamment connue des bodybuilders car utilisée pour favoriser une prise de masse. En buvant ce supplément deux fois par jour pendant huit semaines (56 grammes par jour), soit l'équivalent de ce que consomment les bodybuilders, les 38 participants de l'étude qui présentaient une légère hypertension artérielle ont diminué leur risque de maladie cardiaque de 8%.

Une diminution de la tension artérielle et du cholestérol

Plus précisément, les chercheurs ont constaté un certain nombre d'effets positifs sur les marqueurs de la santé cardiovasculaire de ces derniers. Une réduction significative de la pression artérielle dans les 24 heures après la consommation de cette boisson a été notée, ainsi qu'une diminution du cholestérol total de 5% et une diminution des triglycérides, une graisse trouvée dans le sang qui, à des niveaux élevés, augmente le risque de maladie cardiovasculaire, de 12%.

Ces suppléments de protéines ont contribué à un apport énergétique quotidien de 214 calories supplémentaires. Cependant, les participants n'ont pas fait état d'un gain de poids significatif pendant ces huit semaines d'étude, car ils ont été invités à diminuer leurs autres apports en protéines dans leur régime alimentaire.

"Les résultats de cette étude montrent l'impact positif que les protéines laitières peuvent avoir sur la pression artérielle. Des études ont montré que les gens qui boivent plus de lait ont tendance à être en meilleure santé mais jusqu'à présente, il y a eu peu de recherches pour évaluer comment les protéines laitières affectent la pression sanguine", expliquent les chercheurs.

Bien que d'autres études soient nécessaires, ces derniers concluent que le lactosérum peut jouer un rôle pour réduire les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, à condition que cette supplémentation se fasse dans le cadre d'une alimentation saine.

Cette découverte serait qui plus est utile pour les personnes âgées qui souhaitent faire du sport pour entretenir leur santé. De même pour les consommateurs actuels qui ne doivent pas seulement considérer le lactosérum comme un moyen d'augmenter la taille de leur muscle mais aussi comme un moyen d'entretenir leur santé métabolique alors qu'ils vieillissent.

Alexandra Bresson