× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Vaccin
 

Des chercheurs ont décelé des effets neurotoxiques après l'injection d'aluminium, et s'interrogent sur une possible prédisposition génétique à développer des lésions.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Tinie
    Tinie     

    Si l'agence nationale s'est saisie du dossier c'est que le problème n'est pas anodin !
    Après les divers médicaments aux effets néfastes, maintenant les vaccins ..... Mais il paraît que seuls les "prédisposés génétiques" seraient touchés. Ouf alors ...

  • yuropp
    yuropp     

    Travaux intéressants, à rapprocher de travaux antérieurs sur le champ électromagnétique pulsé (sans effets thermique mesurable) : on a constaté qu'un tel champ ouvrait les canaux ioniques cellulaire, notamment dans la membrane qui protège le cerveau. Du coup, pas mal de chose peuvent passer par là, dont des ions aluminium, à la nocivité connue.
    Mais naturellement, comme il n'y a pas d'ions aluminium dans le corps, tout va bien…
    Des limites de "saucissonner" le vivant par corps de métier…

    Le hic, c'est que la concomitances "alu + champ", rarissime il y a encore 20 ans, est de nos jours quasi systématique, du moins dans certains pays.

    Ce qui met à mal le principal argument de ceux qui ont intérêt à discréditer cette étude, à savoir "si c'était vrai, on en verrait partout et à toutes les époques.

  • verificator
    verificator     

    Corrélation ne signifie pas causalité.

Votre réponse
Postez un commentaire