× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
vieillesse_DAMIENMEYER_AFP.jpeg
 

Une étude menée par l'université du Michigan a établi un lien entre un odorat limité et le risque de mourir prématurément.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire