Selon son Observatoire annuel des souffrances psychiques publié aujourd'hui, l'association S.O.S Amitié a constaté dans les appels de ses nombreux interlocuteurs "une forte hausse de l'angoisse et de la violence" en 2014 et début 2015. 

Votre opinion

Postez un commentaire