BFMTV

Sale temps pour les allergiques !

-

- - -

Qui dit printemps, dit beaux jours et soleil. Mais aussi allergies, notamment au pollen et aux graminées. Les conseils d'un spécialiste pour se soigner.

La période est difficile pour les 3 millions de français allergiques au pollen ou aux graminées. On est en plein dans la saison des allergies. Des allergies qui provoquent rhume des foins, rhinite, asthme, trachéite ou irritations des yeux.

« Etre allergique, c'est handicapant »

Thomas, 36 ans, professur des écoles à Paris, souffre d'une allergie au pollen depuis la classe de cinquième. Il témoigne : « j'étais animateur en colonies de vacances, en pleine campagne, je savais que c'était quelque chose qui allait m'arriver et qui allait être très embêtant. Quand je prenais certains médicaments qui m'endormaient, c'était un peu compliqué à gérer avec les gamins. C'est assez handicapant ».

« Aujourd'hui, on peut aider les allergiques »

Etienne Bidat, allergologue à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt, invite les allergiques à se faire soigner : « il faut que les gens allergiques au pollen sachent qu'on peut maintenant les aider. Il y a une sorte de fatalité avec cette maladie : les gens se disent qu'ils ne peuvent pas faire grand chose, ils attendent que ça passe. Mais on peut l'aider ; il faut qu'il ailler consulter son médecin, qui pourra l'adresser à un spécialiste. Cet allergologue l'aidera dans les traitements et lui proposera, si son allergie est trop importante, une désensibilisation, le seul traitement qui lui permet de guérir complètement de cette allergie. »

La rédaction, avec Antonin Amado