Mis à jour le
Le stress empêche les tendons de se réparer, ce qui explique une aggravation des troubles musculosquelettiques.
 

L'anxiété professionnelle est responsable de dépressions, de maladies cardiovasculaires, mais aussi de tendinites et lombalgies aggravées.

Votre opinion

Postez un commentaire