BFMTV

Qu'est-ce qui rend une personne attirante?

L'attractivité d'une personne peut dépendre des gens qui l'entourent.

L'attractivité d'une personne peut dépendre des gens qui l'entourent. - iStock - acob Ammentorp Lund

Une étude montre que l'attrait que dégage une personne n'est pas stable car il peut varier en fonction des gens qui l'entourent. Ainsi, une personne peut se situer à un rang plus élevé sur une échelle d'attractivité si elle se tient à côté d'une autre personne considérée comme moins attirante.

Miser sur son regard, son sourire, son allure... pour paraître le plus attirant possible, le premier réflexe consiste généralement à mettre en avant un atout particulier qui nous valorise. Mais il y a un élément très peu connu qui serait pourtant déterminant dans la manière dont les autres nous perçoivent, selon une étude menée par des chercheurs en psychologie de l’université Royal Holloway de Londres.

Cet élément ne repose pas sur nous mais sur les autres. S'entourer de personnes considérées comme moins attirantes ferait augmenter son propre niveau d'attractivité expliquent ces derniers dans une récente étude. La conclusion peut surprendre, mais les chercheurs sont catégoriques: l'attirance envers quelqu'un dépend aussi du contexte puisqu'elle peut varier en fonction de la personne qui se trouve à proximité.

"Jusqu'à présent, il a été entendu que le niveau d'attractivité d'une personne est généralement stable. Si vous regardez une photo de George Clooney aujourd'hui, vous le trouverez toujours aussi beau demain. Cependant, cette étude démontre que les personnes que nous côtoyons ont un effet sur la manière dont on paraît attirant aux yeux des autres", précise le chercheur Nicholas Furl.

Un effet valable sur toute une foule de personnes

Pour en venir à ces conclusions, les chercheurs ont demandé à 40 participants d'évaluer l'attractivité de personnes à partir de photographies de leur visage. Ils ont ensuite été invités à évaluer ces mêmes visages, placés cette fois aux côtés d'autres visages perçus comme indésirables. Lors de l'ajout de ces visages "distracteurs", l'attrait pour les visages originaux a augmenté.

Les participants devaient ensuite juger deux visages attrayants, aux côtés d'un visage "distracteur". Il s'avère que la présence de ce visage moins attrayant a fait que les participants ont été plus attirés par les visages attrayants. "La présence d'un visage moins attrayant ne vient pas seulement augmenter l'attrait pour une seule personne, mais de tout un groupe de personnes", conclut Nicholas Furl.

Les chercheurs ont par ailleurs trouvé que la présence d'un visage "distracteur" établit des différences plus évidentes entre les personnes attrayantes. Ce dernier estime que l'information acquise dans cette étude pourrait être utile aux personnes qui travaillent dans la publicité, la conception de sites internet ou encore sur le comportement des consommateurs.
Alexandra Bresson